Quelques notions pour découvrir GNU/Linux

de | 17 janvier 2009

Lors du forum Linux d’hier soir (vendredi 16 janvier), je me suis rendu compte que certaines notions de GNU/Linux (et donc Ubuntu) n’étaient pas très claires pour tout le monde.

Je vais donc essayer d’expliquer içi ces notions de la façon la plus simple possible.

Vous trouverez donc les définitions de :

  • Utilisateur
  • Super-Utilisateur
  • Paquet
  • Dépots
  • et enfin le sacré Sources.list

Bonne lecture et surtout n’hésitez pas à poser des questions où apporter des corrections/précisions à ce qui suit.


UTILISATEUR & SUPER-UTILISATEUR

Il est important de comprendre la « philosophie » du double utilisateur sous Ubuntu (ou tout autre distribition GNU/Linux). Ce post a pour but d’essayer d’éclaircir ce principe.

Lorsque vous êtes devant votre PC sous Ubuntu (ou tout autre distribution), vous êtes en fait 2 personnes distinctes ; vous êtes l’utilisateur et le super-utilisateur.

1° l’utilisateur
Vous êtes l’utilisateur lorsque vous naviguez sur internet, ou lorsque vous rédigez, ou lorsque vous utilisez tous autres logiciels se trouvant dans le menu Applications. On pourrait appeler cet utilisateur, l’utilisateur-simple.
Les seuls droits que vous ayez, sont l’utilisation des logiciels présents afin de créer des documents personnels.

2° le super utilisateur
Lorsque vous installer un programme, lorsque vous modifiez le fichier sources.list, vous êtes le super-utilisateur. Le super-utilisateur a tous les droits ! Il peut créer des fichiers personnels, mais il peut également modifier les fichiers systèmes. Le super-utilisateur doit savoir ce qu’il fait, car il peut emdommager le système d’exploitation (Ubuntu, GNU/Linux) de façon irreversible.

On peut comparer ce principe d’utilisateur/super-utilisateur à un automobiliste.
Le conducteur de la voiture est l’équivalent de l’utilisateur. Il peut utiliser son véhicule pour ses déplacements, rouler où il veut et quand il veut. Il peut ou non utiliser l’auto-radio, les vitres éléctrides, etc… L’utilisateur (l’automobiliste) peut utiliser toutes les fonctions (options) de sa voiture.
Par contre, lorsque l’automobiliste veut modifier sa voiture, lui ajouter des options, ou encore faire la maintenance de celle-ci, il s’adresse au super-utilisateur (le garagiste).

Pour mon cas, je réalise moi-même l’entretien de mon véhicule. Je suis donc l’utilisateur et le super-utilisateur de mon véhicule.

Alors je rassure tout le monde de suite, il est beaucoup plus simple d’être le super-utilisateur d’un ordinateur sous Ubuntu (ou GNU/Linux) que d’être garagiste ! (et bien moins couteux, les seuls outils necessaires sont vos doigts, un clavier et une souris ! ;-))

Cette notion d’Utilisateur/Super-utilisateur est un des pilliers de toutes les distributions GNU/Linux (dont Ubuntu). Ce principe est un des élèment de la stabilité/sécurité d’un système d’exploitation GNU/Linux.

LES PAQUETS & LES DEPOTS
Lorsque l’on parle d’installation de logiciels sous Ubuntu (et GNU/Linux), on va parler de Dépots et de Paquets.

1° Paquets
Pour rapporter cette définition à l’exemple de l’automobiliste, lorsque vous souhaitez installer un GPS dans votre voiture, vous ajouter dans votre véhicule le GPS lui même (le boitier avec l’écran), mais également le support du GPS, l’alimentation du GPS, parfois l’antenne, et surtout le logiciel et les cartes qui se trouvent dans la « boitier » GPS !
Si vous ajouter que le recepteur GPS et que celui-ci, et bien ca ne fonctionne pas. C’est pour cette raison que lorsque vous achetez un GPS, vous avez dans le package tout ce qu’il vous faut pour utiliser le GPS.

Et bien, on peut comparer la boite et son contenu d’un GPS à un paquet. Un paquet est l’ensemble de fichiers permettant au programme que vous souhaitez installer de fonctionner.

2° Dépots
On a vu ce qu’est un paquet, maintenant, ou trouve-t-on ces paquets ?
Et bien tout simplement dans des dépots.

On reprend l’exemple du GPS. Vous voulez un GPS, vous allez dans un magasin pour acheter le « package » GPS et vous pouvez ensuite l’installer dans votre voiture. Le GPS n’était pas chez vous, il se trouvait dans un « dépot » avant que vous l’ayez acquis.
Pour le logiciel que vous souhaitez installer, c’est un peu la même chose, mais tout ce passe sans que vous ayez besoin de bouger de votre fauteuil.

Ubuntu (ou toutes autres distributions GNU/Linux) va aller dans le dépot (magasin) à votre place, prendre le paquet (package) nécessaire à l’installation souhaitée, le rapporter sur votre pc et en faire l’installation.

Lorsque vous vous rendez au magasin, vous connaissez l’adresse du magasin, et bien pour une distribution GNU/Linux, c’est identique, elle a besoin de l’adresse du dépot. Et c’est là qu’intervient sur Ubuntu le fichier « sources.list ».

LE FICHIER SOURCES.LIST
On peut comparer le « sources.list » à un carnet d’adresses. Le « sources.list » regroupe une série d’adresse internet de dépots. C’est ce carnet d’adresse que Ubuntu utilise pour aller chercher les paquets nécessaires à l’installation du logiciel que vous souhaitez installer.
Bien sûr, comme sur un carnet d’adresse classique, vous pouvez y apporter de nouvelles adresses où se trouvent de nouveaux dépots et donc de nouveaux paquets.
Comment trouver ces adresses ? Et bien pour Ubuntu, je ne serais que vous conseiller d’utiliser celles que vous trouvez sur le site Ubuntu-fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *